PIEGE CHENILLE PROCESSIONNAIRE PIN

Collier Ecopiège pour capturer les chenilles processionnaires du pin.

Plus de détails

+ Plus de détails

Voir les conditions de livraison

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 53 points de fidélité. Votre panier totalisera 53 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,59 €.


37,00 € TTC

  • 30 cm
  • 55 cm
  • 80 cm

En savoir plus

Piège chenilles processionnaires du pin.

L'Ecopiège est le piège chenille processionnaire pin (Thaumetopoea pityocampa) le plus simple à mettre en place.
En plus, il se fond dans le paysage esthétiquement grâce au sac imprimé motif écorce de pin !
Ce kit disponible en 3 diamètres différents pour s'adapter aux différentes tailles de troncs est constitué de :

  • une collerette, une bande de mousse et du mastic d'étanchéité
  • un tube de descente
  • un sac collecteur coloré (impression imitation écorce de pin)
  • des petits accessoires (ressort, crochets...)
  • une notice de pose

Principe de fonctionnement : il suffit de fixer le piège autour du tronc de l'arbre afin de pouvoir intercepter les chenilles lors de leur descente.
Grâce au mastic qui qui vient colmater les interstices de l'écorce le long de la bande de mousse, le tube de descente reste le seul passage possible pour les chenilles.
Celles-ci sont alors récupérées dans le sac qui sera détruit après les dernières descentes : brûler le sac sans l'ouvrir et en restant à distance (ne pas se mettre dans le sens du vent, ni penché au dessus).

A la mise en place, il faut remplir le sac de terre meuble (ou de terreau) sans tasser, jusqu'à la moitié (environ 5 l de substrat).
Suivre ensuite la notice détaillée (vidéo disponible aussi) pour fixer le collier autour de l'arbre et le raccorder au sac avec la goulotte de descente.

La mise en place doit se faire avant les premières descentes (qui ont lieu de février à mars selon le climat), le piège est à placer hors de portée des enfants et animaux.
Le piège doit être laissé en place au moins 3 semaines après les dernières descentes des chenilles (soit environ fin mai sur la façade atlantique, fin juin dans les autres régions).
Lors du retrait, il faut impérativement se protéger (lunettes, vêtements et gants) ; les chenilles sont urticantes, ne jamais les toucher !

Cette technique de capture est purement mécanique et ne nécessite donc pas de diffuseur de phéromone.
Il suffit de repérer les arbres porteurs de nids de chenilles et de choisir le modèle adapté au diamètre du tronc : 

  • diam 30 : pour troncs de 70 à 94 cm de circonférence
  • diam 55 : inférieur à 1,75 m de circonférence
  • diam 80 : inférieur à 2,45 m de circonférence

Avis

Accessoires