Recherche dans le blog

Catégories
Suivez-nous sur Facebook

Vos avantages client

 Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 3,00 € de remise !

Si aucun bouton à cliquer n’apparaît,
pensez à désactiver votre bloqueur de pub.

 Parrainez jusqu'à 5 amis, à leur première commande, ils bénéficieront chacun d'un bon de remise immédiate de 10€, et vous recevrez vous-même un bon de remise de 10€ à valoir sur votre prochaine commande.

Que faire au potager en juillet ?

Publié le : 10/07/2018 14:30:22
Catégories : Agenda

Juillet : le mois de la récompense

En juillet, les jardiniers voient leurs efforts récompensés : c'est le temps des récoltes.
Il reste cependant de nombreux travaux d'entretien pour continuer à profiter du potager.
Arrosage : le plus important en cette saison, désherbage pour éviter la concurrence des herbes adventices, binage enfin, pour éviter la croûte de battance et aérer le sol.

Juillet le mois des récoltes

Quel travaux réaliser en juillet au potager ?

En plus des récoltes, beaucoup de tâches attendent le jardinier en juillet :

  1. Semer en place (chicorée, radis...)
  2. Planter et repiquer (choux-fleurs...)
  3. Tailler (melons, concombres, tomates...)
  4. Arroser régulièrement
  5. Travaux divers

Si ça n'a pas encore été fait, il faut aussi impérativement pailler le sol pour limiter à la fois le développement des herbes indésirables, et l'évaporation de l'eau du sol.
De nombreux paillages d'origine naturelle sont disponibles : chanvre, coques de cacao, miscanthus...

Les semis à faire en juillet

Voici les principales espèces de légumes à semer en juillet au potager :

  • semer directement en place en pleine terre la chicorée d'hiver (Witloof), les scaroles, chicorées et frisées, les radis d'été et les radis noirs, mais aussi les betteraves et carottes d'hiver, les navets et autres courgettes...
  • continuer à échelonner les semis de haricots verts et beurre

Semis de courgette au potager


Quoi planter et repiquer en pleine terre ?

Planter et repiquer les choux-fleurs, choux d'hiver, poireaux d'hiver, salades diverses, chicorées... en bref, tous les semis qui ont été faits en juin.
Planter aussi les légumes régionaux comme les cardons, les céleris à côtes, les courgettes...

Choux-fleur

Tailler en juillet au potager

En juillet, il faut continuer à tuteurer et tailler les tomates, ainsi que les aubergines et les poivrons. Enlever par la même occasion les feuilles malades, de même que les feuilles qui font de l'ombre et empêchent les fruits d'arriver à complète maturité.

Il faut aussi tailler régulièrement les melons, concombres et courges coureuses : pour celles-ci, la taille permet en effet de favoriser l'apparition des fleurs femelles qui se développent sur les branches secondaires. 
Ne pas oublier de pailler ces plantes, car elles sont gourmandes en eau !

Melons cultivées en champ


L'arrosage du potager en juillet

En complément du paillage (qui est nécessaire, mais pas suffisant), le potager a besoin d'être arrosé régulièrement en juillet, mois de fortes chaleurs..
Il faut de préférence arroser plutôt le soir, ou le matin de bonne heure, pour éviter une trop forte évaporation de l'eau.

Certaines variétés supportent d'avoir le feuillage mouillé (ex : haricot), d'autres pas, pour éviter de favoriser l'apparition de mildiou ou autres maladies.
Dans ce cas, il est très recommandé d'installer un goutte à goutte : il permet de maîtriser parfaitement la quantité d'eau apportée (le débit des goutteurs est connu), l'eau s'infiltre au fur et à mesure (très peu de perte par évaporation)... et c'est beaucoup moins fatiguant que les allers et retours à l'arrosoir !

Goutte à goutte Technet de Netafim2 systèmes principaux :

  1. les goutteurs intégrés dans un tuyau (photo ci-dessus) : avantage, la pose est ultra-rapide, il suffit de dérouler la couronne d'arrosage ; inconvénient : les goutteurs sont implantés à espaces réguliers (ex : tous les 30 cm), donc il faut que cela convienne à l'écartement entre pieds des légumes à arroser
  2. les goutteurs rapportés : dans ce cas, les goutteurs s'achètent séparément, ils sont beaucoup plus gros et en forme de bouton, et on vient les fixer aux écartement souhaités sur un tuyau en PEBD, qu'on perce avec une pince spéciale (type Klipt'x) ; inconvénient : la pose est évidemment plus longue que dans le cas précédent

Eviter les tuyaux poreux qui, contrairement aux goutteurs professionnels qui garantissent un débit précis, éparpillent de l'eau à droite et à gauche, jusqu'à ce que le soleil les craquele ou le calcaire les colmate.

Travaux divers en juillet au potager

Certaines espèces requièrent des opérations particulières, telles que :

  • fraisiers : supprimer les gourmands au fur et à mesure de la croissance
  • ail : arracher à la fourche-bêche et laisser une journée au soleil, puis les mettre à l'ombre et au sec avant de les tresser ou de les stocker en cageots
  • sarcler crosnes et haricots
  • pour les légumes à cycle long : apporter un engrais organique en cours de culture

Evidemment, aérer les abris et châssis pour éviter les coups de chaud fatals à cette époque de l'année !

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)