Recherche dans le blog

Catégories
Paiement
Paiement sécurisé en toute confiance

paiement securise
Suivez-nous sur Facebook

Vos avantages client

 Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 6,00 € de remise !

Si aucun bouton à cliquer n’apparaît,
pensez à désactiver votre bloqueur de pub.

 Parrainez jusqu'à 5 amis, à leur première commande, ils bénéficieront chacun d'un bon de remise immédiate de 5€, et vous recevrez vous-même un bon de remise de 5€ à valoir sur votre prochaine commande.

Que faire au jardin potager en février ?

Publié le : 19/01/2018 15:09:05
Catégories : Agenda

Le potager en février : préparer le printemps

Février est un mois qui reste froid, ne vous précipitez pas trop vite au jardin, des semis ou des plantations trop précoces ne font gagner que peu de temps, alors qu’un sol un peu plus chaud fera démarrer vos légumes rapidement.
Mais il reste encore beaucoup de tâches d’ entretien à faire, il s’agit de faire place nette au jardin en prévision du printemps.

Améliorer le sol

Continuez le travail du sol en bêchant quand le temps le permet, le gel permet de fractionner un sol lourd pour le rendre plus facilement cultivable.
En fonction de la structure (lourd, motteux, granuleux...) et de la nature (argileux, humifère, calcaire...) de votre terre, ajoutez compost ou amendement.

Bêchage du sol au potager

Ces opérations sont à répéter si votre sol est carencé ; par exemple, en cas de manque de matière organique, un seul épandage ne suffira pas à remonter le taux.
Il vous faudra renouveler les apports d'amendement organiques pendant au moins 3 ou 4 ans, voire plus, pour obtenir une amélioration réelle.
C'est aussi le moment d'apporter un engrais de fond (organique de préférence).

Pour les jardins qui ont été semés à l'automne avec des engrais verts comme le trèfle, il faudra prévoir un délai de 5 à 6 semaines entre le travail du sol (enfouissement) et la mise en place de vos légumes.

Préparer les semis

C'est le moment de vérifier et préparer vos graines en vue de vos futurs semis et plantations et d'organiser votre plan d’assolement et vos associations de légumes.
Commencer à préparer la liste des graines à commander.

Dès que le temps se radoucit vers le 15 février semez sous abri (soit en couche chaude sous châssis, ou en tunnel) les légumes primeurs comme les oignons blancs, les poireaux, les radis, les carottes, le chou hâtif, chou fleur….

Chassis pour multiplication des plantes Semez en serre chaude ou à la maison à une température de 20 à 22 degrés les tomates, les aubergines, poivrons… en terrines, ils devront être repiqués après 3 à 5 semaines.


Entretenir le matériel

Si vous avez un tunnel plastique, utilisez suffisamment de clips acier pour bien maintenir la bâche sur les tubes et éviter qu'elle ne flotte au vent.
En cas de coupures dans le film plastique, il existe des adhésifs spéciaux en grande largeur pour réparer celui-ci.
Néanmoins, si la coupure est trop grande, ou la bâche ancienne, il vaut mieux la changer.

A ce sujet, n'oubliez pas que même si vous ne la voyez pas vieillir, la bâche plastique perd de ses qualités chaque année ! (les molécules la constituant sont attaquées par les UV et se dégradent au fil du temps, impactant notamment la luminosité et par conséquent, le rendement de vos cultures...).

Pensez à entretenir vos matériels motorisés tels que le motoculteur.
Graissez les pièces en mouvement, et faîtes démarrer de temps à autre le moteur.

Pierre à aiguiser Tina                 Lubrifiant Bahco Eco-Lub pour lames de sécateurs

Lubrifiez vos outils coupants et affûtez les sécateurs, ébrancheurs (sécateurs à deux mains), échenilloirs et autres cisailles.
Il existe des produits anti-résine efficaces pour nettoyer les lames.
Choisissez une pierre fine pour les sécateurs à une main, plus grossière pour les grandes lames (cisaille, ébrancheur).

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)