Recherche dans le blog

Catégories
Paiement
Paiement sécurisé en toute confiance

paiement securise
Suivez-nous sur Facebook

Vos avantages client

 Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 3,00 € de remise !

Si aucun bouton à cliquer n’apparaît,
pensez à désactiver votre bloqueur de pub.

 Parrainez jusqu'à 5 amis, à leur première commande, ils bénéficieront chacun d'un bon de remise immédiate de 5€, et vous recevrez vous-même un bon de remise de 5€ à valoir sur votre prochaine commande.

Comment faire du compost ?

Publié le : 20/02/2018 18:23:36
Catégories : Plantation

Pourquoi faire du compost ?

Le compostage est un moyen biologique de transformer les matières organiques en un amendement organique.
En incorporant cet amendement au sol de votre potager, ou dans vos massifs végétaux en prévision d'une future plantation, vous améliorerez les conditions de culture de vos plantes.

En effet, si un engrais "nourrit" directement la plante, un amendement, lui, "nourrit" la terre.
En résumant, l'amendement améliore la teneur en matière organique ce qui permet par différentes réactions physiques et chimique d'améliorer la fertilité du sol (et aussi de fertiliser indirectement, puisque les matières organiques seront au fil du temps minéralisées en éléments assimilables par les végétaux).

Déchets alimentaires en cours de compostage

Le compostage présente 2 grands intérêts

  1. il fournit gratuitement un amendement de qualité en recyclant vos déchets ménagers et du jardin
  2. il permet de diminuer la quantité de déchets à évacuer avec les ordures ménagères

Un amendement de qualité : grâce au compostage, il est possible de recycler une grande partie des déchets du jardin... en respectant quelques règles.
Dans le principe, il s’agit d’ une fermentation au cours de laquelle des micro-organismes (bactéries et champignons), lombrics et autres insectes transforment les déchets organiques en compost.

Après maturation (8 à 12 mois), on obtient un produit stable et riche en humus, que vous utiliserez comme amendement dans votre potager ou dans vos massifs, seul ou en association avec un engrais organo-minéral selon vos besoins.

Diminution des déchets émis par un foyer : en mettant en oeuvre le compostage, vous constaterez rapidement que le volume de vos poubelles va fortement être réduit.
Les communes ont bien compris l'intérêt économique de cette technique, qui se traduit souvent par des centaines de tonnes de déchets à retraiter en moins.
C'est pourquoi de nombreuses collectivités mettent en place des distributions gratuites de composteur pour inciter les habitants à recycler eux-même une partie de leurs déchets !

Le principe du compostage :

Si le processus du compostage se fait de manière naturelle il convient de respecter quelques règles :

  • bien mélanger les différentes matières organiques de façon homogène, pour obtenir un mélange bien aéré, qui favorisera le développement des bactéries, champignons et autres micro-organismes
  • pour avoir un bon compost, il faut alterner les différentes catégories de déchets, en constituant des couches d'environ 10 cm maximum : déchets fins, déchets grossiers, matières carbonées (branches broyées, feuilles mortes…), matières azotées (tontes de gazon, feuillages…), restes alimentaires d'origine végétale (pas de viande) ou oeufs
  • surveillez également le taux d’humidité de votre compost : trop humide, la fermentation des bactéries et autres micro-organismes ne se fera pas, à l’inverse l’été il faut arroser
  • pour accélérer ou aider le compostage on peut utiliser un activateur de compost (certains recourent aussi au sulfate d’ammoniaque).

Cocuhe de feuilles dans un composteur

Important : pour que le compostage s’active parfaitement, pensez à aérer et retourner votre compost plusieurs fois dans la saison !
Ca n'est en pratique pas très facile à réaliser, parfois le mieux est encore d'ouvrir un côté pour pouvoir introduire le tranchant d'une pelle ou une fourche pour pouvoir retourner le tas.
Cela permet d'oxygéner le compost en formation et de répartir les micro-organismes de façon plus homogène.

Attention : dans votre compost ne mettez pas de "mauvaises" herbes, surtout celles qui sont montées à graines, sinon lorsque vous utiliserez le compost fini, vous serez envahi par les herbes adventices ! (les graines passent très bien l'hiver, même des tomates arrivent à germer à la saison suivante...).
Ne déposer pas non plus d'éléments trop grossiers (branchages non broyés ou supérieurs à 2 ou 3 cm, coquilles d'oeufs non brisées en petits morceaux...), ou certains déchets pouvant dégager des odeurs (déjections d'animaux domestiques, viande...).

Méthodes de compostage :

Les deux méthodes les plus répandues pour effectuer son compost, sont le compostage en tas ou le compostage en bac (plastique à battants, bois ajouré, métal grillagé...).

Le compost en tas consiste à rassembler ses déchets en formant un tas d’une hauteur variable, et d’un volume libre.
Cette méthode facilite la colonisation des vers et autres insectes - du fait de la grande surface de contact au sol - ce qui facilite le compostage.
Mais le compost est en général un peu plus long à obtenir (environ 1 an).
Surtout, elle demande de la place, d'autant plus que les jus s'évacuent sur les côtés, ce qui, en jardin urbain, risque de ne pas être du goût du voisin...
A réserver donc plutôt aux grands jardins en campagne.

Tas de compost à la campage

Plus esthétique, le bac à compost composé d’une structure en bois, ou en plastique avec une ou plusieurs trappes (pour retirer le compost mûr).
Il tient peu de place comparativement à un tas au sol, mais se limite à des volumes de 500 litres à 1000 litres.
Le compost s’obtient plus rapidement (environ 8 mois), mais le brassage est assez difficile à réaliser du fait de l'exiguïté.

Composteurs bois et plastique

Dans les deux cas, positionner votre compost dans un endroit discret de votre jardin, ni trop loin ni trop près de votre habitation, et si possible à l’abri du vent et du soleil direct.

Si votre production personnelle ne suffit pas, vous pouvez ensuite ajouter du compost acheté en sac.
Produit de façon industrielle, il vous permettra pour un coût modique d'amender une grande surface si vous avez un potager, ou un verger par exemple.

Compostage industriel

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)