Catalogue

Fabricant
Longueur
Nombres de voies/sorties
Diamètre (mm)
Voltage
Diamètre (pouce)
Surface couverte
Organique
Suivez-nous sur Facebook

Vos avantages client

 Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 6,00 € de remise !


 Parrainez jusqu'à 5 amis, à leur première commande, ils bénéficieront chacun d'un bon de remise immédiate de 5€, et vous recevrez vous-même un bon de remise de 5€ à valoir sur votre prochaine commande.

GAZON 

Gazon : tous nos conseils et retours d'expérience pratique pour réussir à coup sûr votre pelouse.

Selon votre situation, le semis sera plus ou moins simple à réaliser (eh oui, tout le monde n'est pas à pied d'égalité !).
En résumé, on peut distinguer un type de situation simple, et un type pénible.
Pour ne pas se décourager, on va d'emblée commenc...

Gazon : tous nos conseils et retours d'expérience pratique pour réussir à coup sûr votre pelouse.

Selon votre situation, le semis sera plus ou moins simple à réaliser (eh oui, tout le monde n'est pas à pied d'égalité !).
En résumé, on peut distinguer un type de situation simple, et un type pénible.
Pour ne pas se décourager, on va d'emblée commencer par le cas favorable.

1/ Votre terrain était une prairie d'élevage, ou alors, une vieille pelouse est déjà en place. 
Deux avantages à cette situation : le sol est déjà stabilisé, et normalement il y a peu d'adventices ("mauvaises herbes") présentes et peu de risque d'infestation par des graines.
Dans ce cas, c'est simple : soit vous labourez profondément pour enfouir les graminées existantes et pouvoir en implanter de nouvelles.
Soit (moins écolo mais plus facile), vous tondez ras et vous tuez le couvert existant en traitant au glyphosate.

Attention, n'utilisez surtout pas de désherbant total longue durée (type désherbage d'allées) car vous ne pourrez plus rien semer ni planter pendant toute la saison !

Ensuite, lorsque les graminées sont grillées, les enfouir au motoculteur, bien ratisser puis semer et arroser.
En 2-3 mois, vous avez alors une pelouse fonctionnelle, bravo !

2/ Votre sol est de la terre rapportée : un bon conseil (c'est du vécu !), ne cédez pas à la tentation du tout de suite !

Pourquoi : vous ne connaissez pas la qualité du sol, ne rêvez pas, il y a plus de chance qu'elle soit mauvaise que le contraire...
Par exemple, dans le cas des terrains de lotissements, les lotisseurs ont obligation d'implanter un bassin d'orage, vous savez, ces sortes de grands bassins secs qui doivent constituer une réserve tampon en cas de fortes précipitations, pour ne pas engorger les réseaux d'évacuation.
Ces bassins sont profonds et vaste, donc que faire des m3 de terre à évacuer, en général de mauvaise qualité (glaise ou autre) ?
Très simple, il suffit de décaper les terrains de leur couche de surface (les 20 ou 30 cm de bonne qualité) pour la revendre à des paysagistes, puis d'épandre à la place la mauvaise terre extraite du bassin d'orage...

Deuxièmement, la terre ayant été étalée récemment, elle va bouger et se tasser de façon différentielle, laissant des bosses et des creux.

Enfin, selon la provenance de la terre, elle peut être chargée en graines d'herbes indésirables.

Conclusion : même si esthétiquement vous êtes pressé d'avoir un beau tapis vert, il vaut mieux se laisser une saison pour préparer le terrain.

Pelouse verte avec engrais DCM gazon pur

Pendant ce laps de temps, vous allez pouvoir enfouir un amendement organique pour enrichir le sol.
Ensuite, vous allez niveler la surface du sol, qui va se tasser au fil du temps, notamment sous l'effet de la pluie.
Vous pourrez alors repasser plusieurs fois le râteau pour combler les creux qui vont inévitablement se former.

Enfin, pour apurer au moins en partie le stock potentiel de graines d'herbes indésirables, pratiquer la technique dite du faux semis.
De quoi s'agit-il ?
Lorsque vous préparez votre sol et semez votre gazon, vous allez avoir la mauvaise surprise de voir germer toutes sortes de plantes autre que les graminées de gazon.
En arrosant, vous avez levé leur dormance, le sol est dégagé, pas de concurrence, il y a de la lumière en abondance, c'est le signal pour s'implanter.
Et là, vous êtes parti pour de longues séances de désherbage manuel (pas de désherbant sélectif dans un gazon non encore bien implanté...), en essayant de ne pas trop piétiner les jeunes pousses de graminées... bon courage !

Le faux semis consiste à faire comme si on allait semer, c'est à dire retourner le sol en surface, égaliser, arroser... pour faire germer les indésirables.
Puis griller les herbes levées au glyphosate et recommencer l'opération si nécessaire, éventuellement 2 ou 3 fois, selon l'importance des levées d'indésirables, pour bien faire diminuer le stock de graines (c'est tout ça qui ne germera pas ensuite au mileu des graminées à gazon !).

IMPORTANT : dans tous les cas, choisissez un mélange de semences gazon adapté à votre situation climatique, locale et de sol.
Si vous démarrez avec un mélange inadapté, ça sera impossible à corriger ensuite.
Certes, les semences gazon coûtent cher, mais c'est une dépense à raisonner en terme d'investissement sur x années.
Et sachez qu'en conditions météo difficiles, il est toujours possible de s'aider d'un stimulateur racinaire.

Gazon Barenbrug WS RTF auto réparation Sachez qu'il existe des variétés nouvelles formidables, possédant des propriétés d'auto-réparation, qui vont combler les trous toutes seules et ainsi éviter de recourir à un semis de regarnissage.
Plus chères à l'achat initial, elle permettent ensuite d'économiser son temps et son argent...

Entretien du gazon :
Votre pelouse est maintenant installée, certaines opérations d'entretien sont obligatoires.

1/ arrosage : si vous voulez limiter la corvée d'arrosage, vous pouvez évidemment choisir d'implanter un gazon à faible consommation d'eau.
Mais si vous souhaitez un gazon anglais irréprochable, il faudra probablement installer un arrosage automatique (de préférence, avant de semer la pelouse, ça sera plus pratique !).
A noter que du fait des périodes sèches plus fréquentes, l'arrosage intégré se justifie de plus en plus dans la plupart des régions...
Un programmateur couplé à un pluviomètre permettra d'utiliser l'eau à bon escient.

2/ fertilisation : certaines personnes évitent d'épandre de l'engrais car elles craignent que cela ne fasse pousser les '"mauvaises herbes".
C'est tout l'inverse. Un gazon bien fertilisé se densifie plus et laisse ainsi moins de place aux indésirables.
Il existe tout une gamme d'engrais, à des prix très divers, et pour des résultats tout aussi divers.

Si vous ne voulez pas être esclave de la tonte, préférez un engrais à longue durée d'action, soit organique ou organo-minéral, soit enrobé type Multigreen (les éléments fertilisants sont contenus dans une membrane qui les relâche au fur et à mesure, principalement en fonction de la température et de l'humidité, ce qui correspond aux périodes de besoin des graminées à gazon).
Ces types d'engrais sont aussi ceux qui respectent le plus l'environnement (contrairement aux engrais à action rapide non contrôlée qui libèrent de l'azote très mobile en direction des nappes phréatiques...).
Et utilisez un épandeur d'engrais pour bien respecter les doses si vous n'êtes pas sûr de vous !

3/ désherbage et mousse : si malheureusement des herbes indésirables arrivent à s'introduire dans votre pelouse, vous pouvez désherber manuellement en cas de faible infestation, sinon il faudra recourir à un désherbant sélectif.
Contre la mousse, 2 solutions: 

Croq'mousse anti mousse gazonSoit agir curativement à l'aide de Croq'mousse, un produit naturel formulé à base d'algues marines et d'une efficacité redoutable : en une heure, la mousse est grillée.
Il n'y a plus alors qu'à passer le scarificateur pour l'éliminer (et éventuellement faire un semis de regarnissage s'il y a des trous).
Soit choisir un engrais à action anti-mousse, comme par exemple Cyanamouss, pour faire d'une pierre deux coups.

4/ traitements : si vous avez choisi un mélange de semences bien adapté, et que vous fertilisez régulièrement et sans à-coup, normalement il y a peu de risque que vous ayez des maladies qui s'installent.
Et c'est tant mieux, car du fait de la législation, il y a de moins en moins de produits de traitement accessibles aux particuliers !
Un autre problème esthétique récurrent est la présence de taupinières.
Les taupes sont des animaux utiles, mais si vraiment vous y êtes allergique, il existe des pièges très efficaces.

5/ tonte et bordures : la tonte donne à une pelouse toute sa qualité esthétique.
Si vous voulez rester en de bons termes avec vos voisins, vous aurez peut-être envie de ne pas trop faire de bruit ?...
Délaissez alors les tondeuses thermiques et pour une petite surface, redécouvrez l'efficacité de la tondeuse hélicoïdale manuelle...

Robot tondeuse Robomow Pour une grande surface, optez plutôt pour le robot de tonte : électrique, celui-ci vous libère complètement de la corvée de la tonte, pour un résultat magnifique et qui fera des envieux autour de chez vous !

Et pour franchir encore un cran dans le rendu visuel, installez des bordures jardin.
Il existe différents modèles, en acier, galva ou peint, en plastique souple ou recyclé... 
Ces bordures vous simplifient aussi la tâche en empêchant le gazon d'envahir votre allée, ou en maintenant le paillage d'un massif. 

Bordure jardin acier galva

Si vous êtes adepte des jardins d'aspect naturel, vous pourrez choisir de semer une prairie fleurie : de nombreux mélanges sont disponibles.
Certains permettent d'attirer les insectes utiles, d'autre d'obtenir des fleurs en été...
Et si vous voulez redonner un coup de fouet 100% naturel à votre sol (avant d'implanter un potager par exemple), optez pour les engrais verts.

Enfin, dans les endroit peu pratiques d'accès pour une tondeuse, ou sur une terrasse ou un balcon, pourquoi ne pas mettre en place un gazon synthétique ?
Nous vous proposons des produits à très bon rendu visuel qui permettront de répondre à votre besoin de verdure.

Détails

Sous-catégories

  • Graines et semences

    Un gazon a semer nécessite d'utiliser une semence de gazon de bonne qualité, et surtout, adaptée aux conditions du sol et du climat local.
    Pour ce qui est de la qualité, Produjardin vous propose plusieurs mélanges revêtus du label rouge, ce qui garantit une qualité supérieure aux produits standards présents sur le marché.

    En ce qui concerne l'usage, vous trouverez par exemple des gazons spécialement adaptés aux conditions séchantes (région méditerranéenne, sol sec, zone ventée...).
    Pour un terrain de jeu ou de sport, il faudra choisir un mélange résistant au piétinement et en cas de dégât, prévoir de faire un regarnissage.
    A noter d'ailleurs qu'il existe une formule spéciale avec des graminées auto-réparantes ; difficile à trouver, ce mélange WS RTF est évidemment disponible chez Produjardin.

    Une fois le mélange adéquat choisi, les clés du succès pour l'implantation d'une pelouse sont le travail du sol (élimination des herbes adventices, préparation du lit de semences), la régularité du semis (louez une machine si vous n'êtes pas sûr de votre geste !), le suivi de l'arrosage et une fertilisation régulière (contrairement à ce qu'on pourrait s'imaginer, les graminées à gazon profitent plus de l'engrais que les "mauvaises" herbes, dont elles limitent alors l'apparition et le développement. Ajoutez à cela des tontes régulières et une scarification annuelle et vous ferez des envieux dans votre voisinage !

  • Engrais et amendements...

    Les engrais gazon sont très nombreux et l'amateur s'y perd souvent au milieu de cette profusion.C'est pourquoi chez Produjardin nous avons constitué une gamme complète et compréhensible, regroupant toutes les solutions techniques professionnelles.

    La fertilisation d'une pelouse ne supportant pas la médiocrité, vous ne trouverez ici que des engrais de qualité.
    L'objectif est de renforcer les graminées à gazon pour éviter à la fois l'apparition de maladies et d'herbes indésirables.

    Vous avez donc le choix entre des engrais organiques (libération des éléments sur plusieurs semaines mais très dépendante de la température), des engrais organo-minéraux (c'est à dire organiques à la base mais renforcés par des éléments minéraux pour apporter plus d'unités fertilisantes) et 100% minéraux.

    Les engrais minéraux peuvent être à libération immédiate (économiques mais gros risque de lessivage par la pluie, donc pas très écologiques, à éviter donc).
    D'autres sont appelés retard car leur azote est à libération lente, ce qui limite le risque d'entraînement vers les nappes phréatiques.
    Le summum est de choisir un engrais minéral enrobé, nommé ainsi car une pellicule enrobe les éléments fertilisants et les libère progressivement pendant plusieurs mois.
    Ce type d'engrais est probablement le plus respectueux de l'environnement car la libération est la mieux maîtrisée (pas de risque d'excès en cas de forte température comme dans le cas d'un engrais 100% organique).

    Il existe aussi des formules 2 en 1, combinant un engrais et une action désherbante ou anti-mousse.

    L'amendement gazon doit être incorporé lors du travail du sol, préalablement à l'installation de votre pelouse.
    Il a pour but d'enrichir le sol et d'améliorer sa structure (par exemple, meilleure rétention d'eau, ce qui sera bénéfique au futur gazon).

  • Outillage gazon

    Une belle pelouse nécessite un outillage spécifique, de sa mise en place à son entretien.
    Pour le semis, une fois le sol préparé, un simple rouleau gazon suffit à damer la surface pour que les semences adhèrent bien au sol, puis un arrosage régulier assure leur levée.

    C'est une fois installée que la pelouse nécessite le plus d'opérations.
    Il faut tondre évidemment, avec une tondeuse helicoidale ou pour économiser son temps, avec un robot tondeuse.
    Penser aussi à régulièrement rectifier les bordures avec un dresse bordure (à moins d'avoir installé des bordures planes en acier pour s'éviter ce travail).
    Installer un pluviomètre pour estimer l'arrosage nécessaire.

    Une ou deux fois par an, fertiliser avec un engrais longue durée (un épandeur facilite la répartition) et passer le scarificateur pour éliminer le feutre et la mousse.
    A l'automne, ratisser au balai gazon pour enlever les feuilles mortes et les évacuer avec un sac de ramassage type Tubtrug.
    Périodiquement surveiller l'état sanitaire des graminées de la pelouse pour traiter au pulvérisateur si nécessaire.

    Une belle pelouse, ça se mérite !

  • Arrosage gazon

    L'arrosage du gazon est souvent une nécessité pour obtenir une belle pelouse et éviter qu'elle ne grille à chaque été, ou qu'elle perde en esthétique dans le cas de mélanges résistants au sec.
    Dans les régions naturellement humides, un simple matériel manuel peut suffire à des appoints (arroseur sur trépied, ou arrosage à la lance).
    Ailleurs, un arrosage automatique enterré donnera les meilleurs résultats.
    Ce type d'installation est assez simple à réaliser si on s'y prend avant de semer une pelouse.
    Il faut un programmateur arrosage alimenté par le secteur, duquel on tire du câble résidentiel pour envoyer les signaux électriques aux électrovannes, placées dans un regard.
    Les électrovannes sont montées en nourrices avec des raccords Lura, et permettent à l'eau de circuler dans des tuyaux PEHD enterrés jusqu'aux arroseurs escamotables (turbines ou tuyères).
    Ceux-ci sont alimentés en eau via des raccords Blue Lock et des colliers de prise en charge fixés aux tuyaux PEHD.

    Les étanchéités sont assurés par du téflon, ou mieux, du Loctite racordetanch, et une purge automatique permet de vidanger l'installation entre deux arrosages (et d'assurer ainsi la protection contre le gel en hiver).

  • Bordure de jardin gazon

    La bordure jardin a une utilité à la fois pratique et esthétique. Elle permet de séparer deux espaces, par exemple une pelouse et une allée, et d'empêcher que l'un n'empiète sur l'autre. Elle évitera ainsi que le gazon ne se développe dans un massif de plantes, ou que des graviers d'une allée ou un paillage de massif (écorces, coques de cacao...) ne se déversent dans une pelouse. De plus, cela facilite la tonte et l'entretien. Enfin, la bordure de jardin permet d'obtenir un effet visuel superbe et de mettre en valeur les différentes parties de votre jardin.

    La bordure de jardin est disponible dans différents matériaux et différentes présentations. Ainsi, on trouvera des bordures en acier galvanisé ou peint ou en PVC, planes ou en équerre, présentées en segment d'environ deux mètres en général. Elles sont suffisamment flexibles pour permettre de réaliser des courbes larges et se fixent au sol à l'aide de pieux dédiés.
    La gamme comprend aussi des bordures conditionnées en rouleaux de grande longueur, offrant la même flexibilité pour le modèle en plastique recyclé, ou permettant des rayons de courbures beaucoup plus prononcés pour celui en PVC noir.

  • Soin et protection gazon

    Une pelouse nécessite certains soins pour garder un bel aspect esthétique.
    Les principaux problèmes sont végétaux : "mauvaises herbes" à éliminer avec un désherbant sélectif, sans danger pour les graminées bien enracinées.
    Mais aussi mousses, que le fameux Croq'mouss grillera en moins d'une heure (produit naturel à base d'algues).

    Plus rarement des maladies peuvent survenir, comme la pourriture des racines et il faudra alors appliquer un fongicide.
    Enfin, les monticules érigés par les taupes causeront un problème visuel. Soit on vit avec en se disant que les taupes éliminent des insectes ravageurs et sont donc des animaux utiles.
    Soit on souhaite néanmoins s'en débarrasser et on installe un petard detaupeur qui leur explosera le museau... ou plus si affinité.

  • Produits bio gazon

    Le gazon n'est pas forcément le premier espace auquel on pense quand on souhaite jardiner bio mais Produjardin propose néanmoins quelques articles.
    Le stimulateur racinaire Osiryl est un best-seller dans la gamme bio. Il est particulièrement adapté aux pelouse dont il favorise un bon enracinement.

  • Gazon synthétique

    Gazon synthétique pour habiller une terrasse ou pelouse artificielle, à chacun son choix.
    Produjardin vous propose 2 modèles plus vrais que nature pour ne pas sacrifier l'esthétique sur l'autel du pratique.

    Un gazon artificiel permet de s'affranchir des contraintes de tonte et d'entretien d'une pelouse naturelle.
    Néanmoins, gardez en tête qu'un tapis de graminées permettra d'absorber l'eau de pluie et limitera fortement son ruissellement, contrairement à une surface couverte artificiellement...

    Ces gazons synthétiques sont donc surtout appropriés pour les zones difficiles d'accès et où il n'est pas possible de tondre, ou pour des terrasses sur le toit en milieu urbain, autour d'une piscine, ou dans d'autres situations particulières...

  • Prairie fleurie

    Semer une prairie fleurie sur son terrain est une excellente idée. Cela permet d'attirer de nombreux insectes utiles (pollinisateurs) et jolis (papillons).
    C'est aussi une façon économique et facile à mettre en oeuvre d'occuper une surface temporairement libre en attendant de la planter par exemple.
    Apportant une touche de spontanéité dans le jardin, la prairie fleurie se fait apprécier par le côté naturel qu'elle apporte.

    Composées de fleurs annuelles, ou vivaces, ou les deux mélangées, les prairies fleuries se déclinent en une large gamme de couleurs de floraisons pour s'adapter à toutes les envies...

  • Engrais verts et...

    Les engrais verts sont des plantes destinées à être enfouies pour améliorer la structure du sol.
    Beaucoup sont des légumineuses (Fabacées) qui ont la propriété de fixer l'azote de l'air, et de pouvoir ensuite le restituer (d'où l'appellation d'"engrais vert").
    D'autres possèdent un système racinaire puissant pour aller chercher en profondeur des éléments minéraux.

par page
Résultats 1 - 12 sur 226.
Résultats 1 - 12 sur 226.