Recherche dans le blog

Suivez-nous sur Facebook

Vos avantages client

 Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 3,00 € de remise !

Si aucun bouton à cliquer n’apparaît,
pensez à désactiver votre bloqueur de pub.

 Parrainez jusqu'à 5 amis, à leur première commande, ils bénéficieront chacun d'un bon de remise immédiate de 5€, et vous recevrez vous-même un bon de remise de 5€ à valoir sur votre prochaine commande.

Arrosage 

Suite aux changements climatiques que nous vivons, l'installation d'un système d'arrosage dans le jardin se justifie de plus en plus.
Les périodes de sécheresse répétitives et/ou prolongées mettent à mal non seulement les pelouses, mais aussi les végétaux d'ornement... et comment obtenir de beaux légumes sans eau ?
Heureusement pour le jardinier a...

Suite aux changements climatiques que nous vivons, l'installation d'un système d'arrosage dans le jardin se justifie de plus en plus.
Les périodes de sécheresse répétitives et/ou prolongées mettent à mal non seulement les pelouses, mais aussi les végétaux d'ornement... et comment obtenir de beaux légumes sans eau ?
Heureusement pour le jardinier amateur, produjardin propose de nombreuses solutions issues du milieu professionnel et d'une fiabilité inégalée.

L'arrosage manuel convient bien à des besoins ponctuels et fait appel à des tuyaux souples et lances d'arrosage, ou à des arroseurs sur support qui sont déplacés manuellement pour couvrir une surface.
Mais pour une pelouse ou des massifs végétaux en place pour des années, il faut prévoir un arrosage automatique.
Un programmateur, associé à un réseau enterré et des turbines ou tuyères de sortie permettra d'arroser une pelouse sans aucun effort.
En couplant à un pluviomètre, on évitera de gaspiller l'eau en interdisant le cycle d'arrosage s'il pleut à ce moment.

Pour les légumes ou les massifs d'arbustes et de vivaces, on peut installer des arroseurs de surface qui quadrilleront la parcelle concernée.
Mais l'idéal en terme d'économie d'eau est d'opter pour un goutte à goutte, bien plus performant qu'un tuyau poreux (que le calcaire se chargera de colmater rapidement).
Un modèle professionnel tel que le Technet (goutteurs intégrés dans la ligne d'eau) assure un débit régulier quelle que soit la pente du terrain.
Il est aussi possible de gérer soi-même l'espacement en optant pour des goutteurs rapportés que l'on vient fixer sur le tuyau PEBD à l'aide d'une pince spéciale.

Détails

Sous-catégories

  • Arrosage enterré

    L'arrosage automatique pour une pelouse est en général un arrosage enterré pour pouvoir passer la tondeuse facilement et sans gêne.

    Entre le programmateur et les électrovannes en amont, et les arroseurs (turbines ou tuyères) en aval, vous aurez besoin de tuyaux PEHD et de raccords à compression pour le transport de l'eau.
    Mais cela ne suffit pas, et vous trouverez donc tout le reste dans cette rubrique !
    En effet, il faut prévoir des regards pour abriter des électrovannes, celles-ci étant connectés sur le réseau via des raccords Lura qui vous permettront de confectionner des nourrices.
    Vous aurez aussi besoin de câble dit résidentiel pour les branchements électriques des électrovannes.
    Pour alimenter les arroseurs depuis le tuyau PEHD, il faudra poser un collier de prise en charge, puis les éléments Blue Lock (raccords et tuyau flexible) feront la jonction entre les deux.

    Du téflon ou du Racoretanch Loctite éviteront les fuites. Il ne restera plus qu'à installer une purge automatique pour que le circuit enterré puisse se purger quand il n'est pas en fonctionnement.

  • Programmateur arrosage

    Arrosage automatique rime avec programmateur et électrovanne.

    Rien ne vaut un arrosage enterré avec un pilotage de l'ittigationpour avoir un beau gazon !
    Inutile de s'en remettre au ciel, la météo est bien trop capricieuse pour espérer avoir de l'eau régulièrement...
    Un programmateur arrosage permet d'enregistrer des cycles plus ou moins élaborés, par jours, avec une durée au choix, modifiable par ajustement saisonnier etc...
    Il est judicieux d'y adjoindre un pluviomètre afin d'éviter d'arroser inutilement par jour de pluie !

    Les programmateurs disposent de 4, 6 ou plus de voies pour arroser autant de secteurs.
    Il suffit d'installer une électrovanne par ligne d'eau pour obtenir un arrosage facile à moduler selon les besoins.
    A noter que certains modèles basiques fonctionnant sur pile sont mono-voie, et se fixent directement sur un robinet ou en déporté dans un regard.

  • Tuyère et turbine...

    Une turbine arrosage est un arroseur rotatif destiné à être enterré parmi la pelouse, afin de ne pas gêner la tonte.
    Que vous choisissiez un arroseur Rain Bird ou Toro, sachez que par rapport aux tuyères, les turbines ont une portée supérieure, donc à surface équivalente, il en faut moins.
    En contrepartie, elles nécessitent plus de pression et du fait de l'arrosage rotatif, la puissance latérale du jet peut coucher des hampes florales si l'arrosage empiète sur un massif.

    Les turbines à usage résidentiel sont essentiellement à base 1/2 pouce ou 3/4 pouce (selon le montage souterrain réalisé).
    Il est important de connaitre les caractéristiques essentielles telles que le débit et la pression de fonctionnement nécessaire pour déterminer le nombre maximum d'arroseurs à mettre en place sur une même ligne d'eau, selon l'alimentation dont on dispose.
    Bien souvent, il faut sectoriser car on ne peut pas tout arroser d'un coup (prévoir une électrovanne par secteur, relié au programmateur central).
    La portée permet de décider de l'implantation tout en respectant un chevauchement minimum pour éviter les zones sèches (une vis brise-jet permet d'influer sur la portée).

    Les turbines sont en général fournies avec un jeu de buses qui permet de s'adapter plus ou moins à la configuration de la parcelle.
    Mais l'idéal est la possibilité de régler l'arc de cercle arrosé pour gérer correctement le périmètre et éviter de gaspiller l'eau hors zone à couvrir.

    Les tuyères sont aussi destinées à l'arrosage enterré pour pelouse, de façon à laisser la surface libre pour la tonte.
    Comme dans le cas des turbines, la pression de l'eau fait sortir le piston du corps de la tuyère sur une certaine hauteur pour que la buse puisse délivrer le flux d'eau.
    La hauteur est exprimée en pouces (1 pouce = 2,54 cm, arrondis à 2,5, d'où par exemple Rain Bird 1806 = 6 pouces = 15 cm).

    Ces arroseurs escamotables ne sont pas rotatifs, le jet se forme en parapluie plus ou moins ouvert selon le réglage de la buse.
    L'arrosage est ainsi plus doux que dans le cas d'une turbine (pas d'effet de "claque" latérale) et nécessite moins de pression d'entrée.
    En revanche, la portée est moindre, il faut donc installer plus d'arroseurs à surface équivalente.

    Selon les modèles, la buse est fournie ou pas, dans ce dernier cas, il faut la choisir selon ses caractéristiques techniques (notamment portée, en fonction de la zone à arroser).

  • Arrosage goutte à goutte

    Le goutte a goutte est actuellement la technique d'arrosage la plus économe en eau, ce qui présente un double avantage écologique et économique.
    C'est de plus une méthode très fonctionnelle pour arroser un massif.
    En effet, le fait d'apporter l'eau directement au pied des végétaux évite les zones non ou peu arrosées à cause du feuillage quand on arrose par aspersion (arroseur rotatif par exemple).

    Par rapport à un système par aspersion, l'eau s'infiltrant directement dans le sol, petit à petit, il n'y a pas de perte aérienne à cause du vent, et quasi pas d'évaporation, ni de ruissellement à la surface du sol.
    95% de l'eau apportée va réellement aux racines (contre 50 à 60% dans le cas d'une aspersion).
    Il suffit d'ajouter un programmateur en tête pour s'assurer d'un arrosage fiable, économique et discret visuellement.

  • Raccord goutte à goutte
  • Irrigation par aspersion

    L'arrosage aspersion est une solution technique intéressante pour les massifs d'ornement, les arbustes et autres.
    Il permet d'apporter une grosse quantité d'eau en peu de temps, ce qui est précieux en cas de coup de soif.
    De même, lorsque les températures sont élevées, l'eau ainsi dispersée permet aussi de brumiser les plantes en plus d'alimenter les racines.

    Il faut évidemment dès l'origine constituer des massifs homogènes, avec des plantes à besoins hydriques proches puisqu'il n'est pas possible de doser l'apport.
    La consommation d'eau est aussi assez importante et il faut une arrivée d'eau conséquente en terme de pression et débit selon le nombre d'arroseurs installés.
    Dans le cas contraire, il vaut mieux opter pour un système de goutte à goutte.

  • Tuyau PEHD, raccord,...

    Le tuyau PEHD sert à confectionner les amenées d'eau au système d'arrosage, donc à faire la jonction entre le robinet d'eau de ville, la pompe de forage ou le puits et le goutte à goutte ou les arroseurs.
    C'est un tuyau noir semi-rigide très résistant à l'écrasement et aux chocs et qui peut être enterré (réseaux d'arrosage automatique pour les pelouses ou les massifs de végétaux).

    Les jonctions se font avec des raccords à compression dans lequel le tuyau PEHD est maintenu par une bague (la pression de l'eau sur les parois ainsi qu'un joint circulaire assurent la parfaite étanchéité du raccord).
    Manchons, tés, coudes et bouchon autorisent tous les montages tandis que des raccords mixtes (compression d'un côté, pas de vis de l'autre) permettent la pose de vannes manuelles (à boisseau ou à quart de tour) et la fixation sur la bouche d'alimentation en tête de réseau.

  • Arrosage manuel
  • Tuyau arrosage
  • Raccord laiton arrosage

    Produjardin propose des raccords rapide (sans doute les plus pratiques), des raccords express (utilisés par les pros) ou des raccords laiton traditionnels (pas franchement pratiques à l'usage).