Recherche dans le blog

Suivez-nous sur Facebook

Vos avantages client

 Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 3,00 € de remise !

Si aucun bouton à cliquer n’apparaît,
pensez à désactiver votre bloqueur de pub.

 Parrainez jusqu'à 5 amis, à leur première commande, ils bénéficieront chacun d'un bon de remise immédiate de 10€, et vous recevrez vous-même un bon de remise de 10€ à valoir sur votre prochaine commande.

Paillage naturel 

Le paillage est une technique de plus en plus utilisée et particulièrement intéressante en bio.
Les collectivités locales engagées dans des opération zéro phyto en mettent en place depuis longtemps avec succès.
Les producteurs - bio ou conventionnels - s'en servent aussi pour leurs cultures.

Les paillages naturels fluides sont des granules ou fibr...

Le paillage est une technique de plus en plus utilisée et particulièrement intéressante en bio.
Les collectivités locales engagées dans des opération zéro phyto en mettent en place depuis longtemps avec succès.
Les producteurs - bio ou conventionnels - s'en servent aussi pour leurs cultures.

Les paillages naturels fluides sont des granules ou fibres issus de végétaux et destinés à être étalés au sol.
Leur origine naturelle explique qu'ils finissent par se dégrader dans le sol à plus ou moins longue échéance.
Non seulement ils ne polluent donc pas, mais en plus ils ont une action nourrissante vis à vis du sol en jouant un rôle d'amendement organique.

Leur couleur est plus ou moins claire ou foncée, il faut donc les choisir en fonction des massifs de plantes pour créer des associations harmonieuses avec les feuillages et les floraisons.
Simple à mettre en place, ils sont efficaces contre les herbes indésirables, à condition d'en étaler une épaisseur suffisante.

Idéalement il est bon de délimiter les massifs avec des bordures acier qui évitent ainsi la dispersion des paillages les plus fluides (certains comme les coques de cacao forment une croûte en surface et restent donc en place même en situation ventée).

Le paillage minéral fait intervenir différents matériaux. Ce peuvent être des pierres naturelles, des ardoises ou des briques pilées, de la pouzzolane...
Il ont tous un intérêt décoratif plus ou moins prononcé et permettent aussi d'éviter la pousse d'herbes indésirables.

Mais leur utilité va au-delà, puisqu'en plus, ils protègent le sol contre les impacts de gouttes de pluie (très néfastes dans les sols dits "battants", dont la surface se "glace", c'est à dire forme une croûte plus ou moins imperméable et donc néfaste aux racines des plantes).
Enfin, certains d'entre eux ont un rôle de régulateur thermique en emmagasinant la chaleur de la journée pour la restituer la nuit (ce qui permet par exemple, d'implanter des plantes méditerranéennes dans des zones plus au nord).

Chez les professionnels des aménagements paysagers, la tendance est à l'utilisation de toiles biodégradables, aussi faciles à manipuler que les toiles synthétiques.
En effet, les toiles à base de matériaux naturels (chanvre, jute, coco...) sont efficaces mais lourdes et encombrantes.
Nous avons donc sélectionné la toile Duracover qui avec ses 130 g/m² seulement concurrence les toiles synthétiques, mais en version biodégradable.

Détails
Résultats 1 - 12 sur 12.
Résultats 1 - 12 sur 12.