Catalogue

Fabricant
Suivez-nous sur Facebook

Vos avantages client

 Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 6,00 € de remise !


 Parrainez jusqu'à 5 amis, à leur première commande, ils bénéficieront chacun d'un bon de remise immédiate de 5€, et vous recevrez vous-même un bon de remise de 5€ à valoir sur votre prochaine commande.

Traitement maladies massifs 

Une sage précaution consiste lors de l'implantation d'un massif à mixer différents types de végétaux pour limiter les attaques de maladies. 
Il faut aussi de préférence choisir des variétés résistantes, comme dans le cas des rosiers par exemple.
Mais même ainsi, il est rare qu'un massif ne subisse aucune attaque fongique.
La rouille, le botrytis (p...

Une sage précaution consiste lors de l'implantation d'un massif à mixer différents types de végétaux pour limiter les attaques de maladies. 
Il faut aussi de préférence choisir des variétés résistantes, comme dans le cas des rosiers par exemple.
Mais même ainsi, il est rare qu'un massif ne subisse aucune attaque fongique.
La rouille, le botrytis (pourriture grise), l'oïdium (le "blanc"), la maladie des tâches et autres champignons se manifestent tôt ou tard et il faut alors se résoudre à traiter les plantes... ou à vivre avec.

Mais même si ces maladies ne sont pas toujours graves, elles finissent par affaiblir les plantes qui deviennent alors plus sensibles aux aléas climatiques (période sèche) ou aux attaques d'insectes.
Il vaut donc mieux accepter de sortir de temps à autres le pulvérisateur pour traiter et au minimum limiter l'extension des maladies.
Certaines comme l'oïdium, sont d'ailleurs difficiles à éradiquer complètement car le champignon se réfugie bien à l'abri dans les bourgeons où il hiverne d'une année sur l'autre...

Détails
Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.