Recherche dans le blog

Catalogue

Fabricant
Organique
Suivez-nous sur Facebook

Vos avantages client

 Devenez fan de notre page Facebook et bénéficiez de 3,00 € de remise !

Si aucun bouton à cliquer n’apparaît,
pensez à désactiver votre bloqueur de pub.

 Parrainez jusqu'à 5 amis, à leur première commande, ils bénéficieront chacun d'un bon de remise immédiate de 10€, et vous recevrez vous-même un bon de remise de 10€ à valoir sur votre prochaine commande.

Jardin d'ornement 

Réunir des plantes d'ornement (arbustes, rosiers, plantes vivaces ou annuelles ...) sous la forme de massif, plate-bande ou de haie constitue un point d'intérêt esthétique au jardin.
Cela permet aussi d'en faciliter l'entretien : l'installation de bordure de jardin évite que le gazon n'empiète sur un massif, les traitements avec des produits bio ...

Réunir des plantes d'ornement (arbustes, rosiers, plantes vivaces ou annuelles ...) sous la forme de massif, plate-bande ou de haie constitue un point d'intérêt esthétique au jardin.
Cela permet aussi d'en faciliter l'entretien : l'installation de bordure de jardin évite que le gazon n'empiète sur un massif, les traitements avec des produits bio ou conventionnels sont mieux localisés...

L'épandage d'un amendement améliore le taux d'humus du sol et l'utilisation d'un terreau de qualité assure de bonnes conditions de croissance aux végétaux.
Ajoutez à cela la mise en place d'un paillage organique ou minéral pour limiter les "mauvaises herbes" et un arrosage goutte à goutte automatique, et la croissance des plantes sera favorisée.

Il faudra alors penser à tailler régulièrement au sécateur ou à la cisaille, et palisser les plantes grimpantes sur leur tuteur.
Une surveillance régulière des arbustes permettra de détecter insectes et maladies et d'intervenir au plus tôt, soit avec des produits biologiques, soit avec des traitements classiques.

Produjardin propose également toute la gamme spécifique pour l'entretien et la taille des arbres, fruitiers et d'ornement.
L'arbre est un végétal qui vit longtemps, il faut donc le planter dans de bonnes conditions, en ajoutant du terreau et de l'engrais et en mettant en place un tuteur.
Un collier d'arbre maintiendra celui-ci le protégeant ainsi du vent tandis qu'un manchon anti-lapin évitera les dommages à l'écorce.

Une bordure de jardin permet aussi de garantir un espace sans concurrence racinaire, dans lequel toute l'eau de pluie ou d'arrosage sera utilisable pour l'arbre.
Un paillage de surface viendra compléter ce dispositif en maintenant une hygrométrie et en évitant la pousse d'herbe.
Installer un pluviomètre permettra d'ailleurs de pouvoir doser l'arrosage manuel ou l'arrosage automatique par goutte à goutte.

La taille hivernale sera facilitée par l'utilisation de sécateur à 2 mains et du mastic à cicatriser protégera les coupes pratiquées.
Un pulvérisateur muni d'une lance télescopique permettra de traiter efficacement contre maladies et insectes (des pièges spécifiques sont aussi proposés contre ces derniers...).
Dans les régions froides, un gros conteneur de pépinière peut accueillir un arbre méditerranéen au jardin pour le rentrer à l'intérieur en hiver.

Détails

Sous-catégories

  • Conteneur pépinière et...

    Un conteneur pepiniere a pour utilisation principale la culture d'arbre ou d'arbuste. C'est le type de contenant majoritairement utilisé en France par les professionnels pépiniéristes (des sacs souples sont aussi en usage mais moins fréquents en France).
    Fabriqués en matière plastique (polypropylène ou polyéthylène), les conteneurs sont classiquement de couleur noire, même si depuis quelques années, la palette de couleurs existante s'est élargie pour des raisons de marketing.

    Ce sont des produits robustes, conçus pour résister aux menus chocs et au gel. La proportion de matière recyclée incorporée lors de la fabrication détermine ces résistances ainsi que leur longévité (décroissantes plus la part de recyclé est élevée).
    Ils contiennent des pigments (là encore la teneur varie selon la qualité du produit) destinés à limiter l'attaque des molécules par les rayons UV du soleil.
    Les UV ont pour effet visible de décolorer la matière plastique, ce qui traduit une dégradation (invisible à l'oeil nu) des molécules constituant la matière.
    Ce phénomène a pour effet de rendre le conteneur cassant lors des chocs, ou même des simples manipulations si la dégradation est avancée (après x années, selon le type de matière et sa pureté initiale).

    Les conteneurs sont en général de section ronde (il existe en production horticole des conteneurs dits "ronds-carrés" car rond à la base et carré en haut, ce qui facilite leur transport en "rolls" = chariots horticoles métalliques).
    Leur forme varie donc essentiellement au niveau de leur conicité, plus ou moins prononcée. Certains ont des parois presque verticales, pour augmenter leur stabilité (conteneurs dits "forme basse", souvent utilisés pour les rhododendrons par exemple), notamment dans les très gros litrages (1000, 1500 litres).
    D'autres ont au contraire des parois très inclinées, ce qui facilite le démoulage et augmente la surface pouvant recevoir de l'eau d'arrosage.

    Les conteneurs de taille intermédiaire (approximativement 30 à 160 litres) sont munis de poignées permettant leur manutention (prévoir néanmoins des gants pour plus de confort).
    Les petits conteneurs n'en sont pas pourvus car les professionnels ont pour habitude de les porter en les saisissant par la plante.
    Les gros n'en n'ont pas non plus car ils sont de toutes façons trop lourds et impossibles à porter, il faut un chariot élévateur pour déplacer la palette sur laquelle ils sont posés.

    Des trous de drainage sont percés en usine dans le fond, ou dans les côtés, afin d'évacuer l'eau de pluie ou d'arrosage excédentaire.
    Sur les petits conteneurs, le fond peut comporter plusieurs étages munis de trous, afin d'être certain de bien drainer et de ne pas faire pourrir les racines.
    Le fond des gros conteneurs est en général, plat car du fait du volume et de la hauteur, l'eau s'évacue plus facilement.
    A noter que les très gros modèles sont souvent livrés non percés car ils sont fréquemment détournés de leur usage premier et utilisés comme réserve d'eau économique (abreuvoir pour les animaux ou autre...).

    Produjardin vous propose la gamme la plus large du marché avec des dimensions allant du 3 au 1500 litres.
    Vous pourrez ainsi rempoter des semis ou des jeunes plants dans une taille adaptée (3 ou 5 litres), stocker temporairement un arbuste ou un jeune arbre que vous souhaitez déplacer (30 à 70 litres, ou plus), utiliser le volume d'un 90 ou 110 litres comme poubelle économique, ou recourir à un gros litrage pour une plante d'orangerie à hiverner l'hiver...

    Les paniers ajourés sont utilisés par les pépiniéristes professionnels pour les cultures en pleine terre.
    Beaucoup moins polyvalents, ils servent essentiellement à cultiver en pleine terre des arbustes, ou des arbres, pour pouvoir ensuite facilement les arracher en motte (surtout intéressant en sol sableux où les mottes se tiennent mal, dans ce cas, le panier permet de maintenir la terre autour des racines).

    Cela facilite donc le travail et fait gagner du temps.

  • Bordure jardin massifs...

    3 bonnes raisons pour adopter la bordure de jardin chez soi. Les bordures sont idéales pour souligner et mettre en valeur les contours des massifs. Elles empêchent le gazon de s'étendre au-delà de la surface allouée à la pelouse. Elles maintiennent un paillage fluide (écorce ou autre) à l'intérieur d'un massif. En plus de l'aspect visuel, les bordures jardin vous facilitent donc la maintenance de vos massif de végétaux.
    Les bordures en acier galvanisée, ou mieux encore celles recouvertes d'une peinture epoxy seront parfaites pour renforcer l'esthétique. La bordure noire en PVC flexible permet de réaliser des angles de courbures importants ; elle est conditionnée en rouleau pour une pose rapide sur grande longueur. C'est aussi le cas de la bordure Ecolat, qui peut aussi servir pour les contours de bassins. Qu'elles soient de forme droite, ou en équerre (intéressantes principalement le long de pavages), toutes ces bordures se fixent avec des pieux dédiés qui assurent leur ancrage au sol.

    Les bordures d'arbres sont des entourages qui permettent à la fois une mise en valeur visuelle et la délimitation d'une zone de protection pour le végétal. En empêchant une pelouse environnante de venir coloniser cet espace, on assure ainsi à l'arbre une bonne disponibilité de l'eau de pluie (ou d'arrosage) sans concurrence racinaire. De plus, cela facilite la tonte.
    Nous vous proposons 2 modèles d'entourage d'arbre : un circulaire et un carré, selon l'esthétique souhaitée.

    La barrière racinaire est un film très résistant, impénétrable par la racines, que l'on enterre le long d'une haie ou autour d'un arbre. Son rôle est de protéger un réseau (d'eau, de gaz, d'électricité) ou une surface bitumée contre l'extension des racines d'un arbre.
    Une autre utilisation fréquente est d'éviter la propagation des rhizomes de bambous traçants qui menacent d'envahir un espace.

  • Paillage plantes...

    Le paillage est une technique ancienne initialement pratiquée par les producteurs mais qui trouve parfaitement sa place au jardin d'ornement pour les massifs de plantes.
    Cela permet en effet de limiter l'apparition et la croissance d'herbes indésirables, et donc d'éviter la corvée du désherbage et la concurrence hydrique pour les plantes d'ornement.
    Un paillis protège aussi la structure du sol contre la force de la pluie, retient l'humidité autour des racines en évitant notamment l'évaporation de celle-ci.
    Enfin, c'est un atout esthétique pour le jardin.

    On peut utiliser des toiles synthétiques mais guère écologiques, il vaut mieux opter pour des matériaux naturels biodégradables, soit sous forme de toiles eux-aussi, soit sous forme de granules ou fibres fluides à étaler.
    Enfin, un paillage minéral nécessite de déplacer des sacs lourds mais donne un résultat final très décoratif et complètement durable.

    La technique du paillage est aussi très indiquée pour les arbres. Cela maintient une zone sans concurrence racinaire autour du pied de l'arbre, et apte à recevoir l'eau de pluie.
    De plus, cela donne un aspect décoratif et qui plus est très pratique d'entretien, si l'on installe un entourage d'arbre qui maintiendra le paillis en place.

    De nombreux matériaux d'origine végétale sont disponibles (chanvre, coques de cacao, miscanthus, écorce ...).
    Ils sont biodégradables et en général de teintes qui s'intègrent facilement dans le décor.
    On peut aussi préférer un paillage minéral pour au contraire jouer sur un contraste de couleurs...

  • Engrais plantes...

    Les arbres sont des végétaux à grande durée de vie, en général supérieure à la nôtre !
    Il est donc primordial de les planter dans un sol adapté à leurs exigences et qui leur permettra une croissance harmonieuse.
    Un apport d'amendement organique tel que Guanorg va dans ce sens, puisqu'en produisant de l'humus, la structure et le comportement du sol s'en trouveront améliorés.

    Il est tout aussi important de fertiliser car les restitutions faites par les feuilles tombées au sol ne suffisent pas toujours à compenser les prélèvements des racines, comme cela se produit dans la nature (ne serait-ce que parce qu'il est courant d'évacuer les feuilles mortes !).
    La traditionnelle corne peut être utilisée à la plantation, mais elle n'apporte que de l'azote.
    Il est donc souhaitable d'épandre un engrais complet, comprenant aussi du phosphore et de la potasse, surtout dans le cas des fruitiers.

    Le potassium est en effet un élément fertilisant indispensable dans ce cas.
    Mais aussi pour toutes les plantes décoratives par leurs fleurs (arbres, arbustes, vivaces...).
    Un engrais dit complet, apportant non seulement de l'azote pour la croissance, mais aussi du phosphore pour l'enracinement et du potassium pour la tenue, la résistance aux stress et maladies et la floraison est approprié aux massifs végétaux.

    Dans certains cas, des oligo-éléments peuvent aussi être utiles en cas de carence du sol.

  • Terreau plantes...

    Un terreau plantation pour arbustes - ou arbres - doit être choisi avec soin.
    En effet, ces végétaux vont rester en place de nombreuses années, il faut donc leur donner les meilleures conditions de croissance dès le départ.
    Les critères à respecter sont la qualité et l'adaptation aux plantes.

    Côté qualité, Produjardin ne travaille qu'avec des fabricants de substrats professionnels.Ceux-ci maîtrisent leurs matières premières et leur fabrication, car ils ne peuvent pas se permettre d'avoir de coûteux litiges avec des pépiniéristes.
    Qui peut le plus peut le moins, c'est une garantie de sécurité pour un usage amateur !

    Il faut ensuite adapter la composition du terreau aux besoins des plantes.
    Pour les plantes acidophiles, nous vous proposons de la terre de bruyère véritable, récoltée dans la forêt landaise, dans le respect de la réglementation en vigueur.
    Les plantes préférant les sols faiblement acides à neutre prospéreront dans un terreau pour arbres et arbustes, et bénéficieront d'un coup de pouce supplémentaire avec le terreau plantation Terraktiv.
    Ce dernier est en effet enrichi en compost et engrais organique.

    A noter que quelques rares plantes, dites calcicoles, préfèrent les sols calcaires et ne nécessitent donc pas l'ajout de terreau contenant de la tourbe.

    Le pralin plantation est un mélange terreux enrichi en micro-organismes afin de favoriser la reprise des arbustes en racines nues (rosiers ou autres).
    Après trempage des végétaux, il constitue une gaine autour des racines qui évite leur déshydratation et favorise leur croissance.
    C'est une technique ancienne bien connue des professionnels et recommandée pour les amateurs.

    Un terreau fleurissement est un substrat généralement assez technique car il doit pouvoir s'adapter à de nombreuses contraintes.
    Il doit en effet avoir une structure stable dans le temps, permettre une bonne absorption de l'eau et la libérer pour les plantes, idem pour les éléments fertilisants, être néanmoins suffisamment drainant pour que les racines ne risquent pas de pourrir etc...

    Produjardin a un partenariat de longue date avec le fabricant allemand Klasmann qui est le leader européen des terreaux professionnels.
    Ceci nous permet de vous proposer les meilleurs produits du marché.

    Le terreau bio Orgasyl est aussi un support très élaboré qui contient de l'engrais organique pour nourrir les plantes, et un stimulateur racinaire pour favoriser leur enracinement.
    C'est un terreau spécifiquement conçu pour les massifs de fleurs et d'arbustes qui vous donnera des résultats étonnants !

  • Additif terreau et...

    Les additifs sont incorporés dans un terreau pour modifier son comportement.
    En général, on recherche à alléger un substrat en ajoutant des minéraux tels que la perlite, la vermiculite ou des billes d'argile expansée.

    Cela permet de gagner en aération, d'éviter au sol de se compacter au fil du temps, par conséquent aussi, de pouvoir désherber manuellement plus facilement car les herbes indésirables sont plus faciles à arracher.

    Les amendements doivent être enfouis dans le sol (par bêchage).
    Ils amélioreront alors la structure de celui-ci et permettront aux engrais d'être plus efficaces.

  • Semis et bouturage...

    Une plaque de semis ou de bouturage permet de réaliser sa propre multiplication.
    Produjardin vous propose une sélection de modèles professionnels de plaques alvéolées, à l'unité, ou au carton.

    Des godets de couleurs vous permettront d'identifier les variétés facilement lors des repiquages.

  • Greffe d'arbre et...

    Une plaie sur un arbre constitue une porte ouverte aux maladies fongiques (les spores de champignons pouvant pénétrer par ce passage).
    Il est donc important de la parer soigneusement à la serpette pour égaliser sa surface, puis d'appliquer du goudron de pin, ou un mastic à cicatriser.
    Ces produits constituent une barrière physique pendant des semaines, et accélèrent la cicatrisation de l'écorce.


    Le mastic à greffer est destiné comme son nom l'indique à protéger les greffes le temps de la soudure avec le pied-mère.
    Selon le type de greffe pratiqué, il est possible d'utiliser différents liens.
    Pour l'écussonnage, les Vitagreffe (ou Okulette en allemand) constituent une protection caoutchouc efficace pour le jeune greffon.
    Tandis que pour les greffes anglaises par exemple, on utilisera les Flexiband, ces lanières élastiques bleues qui permettent d'ajuster facilement la pression de serrage.

  • Insecticide plantes...

    Pucerons, cochenilles, acariens, carpocapses... sont autant de ravageurs capables de s'attaquer à vos arbres ou plantes d'ornement.
    Les huiles d'hiver permettent d'agir de façon préventive, en réduisant le nombre de formes hivernantes et donc l'apparition d'adultes en saison.
    Mais parfois, ça n'est pas suffisant et il faut traiter en saison avec des insecticides.
    Produjardin vous propose les quelques produits encore homologués pour les amateurs.

  • Traitement plantes...

    Les arbres sont des végétaux assez résistants d'une façon générale et c'est tant mieux, car du fait de leurs dimensions, ils sont assez difficiles à traiter au pulvérisateur !
    D'autre part, de nombreuses maladies ont un impact plus esthétique que dangereux et l'arbre peut vivre avec.
    Cependant, certaines affections peuvent mettre en danger certaines espèces d'arbres.

    Les conifères subissent ainsi des attaques de mildiou spécifiques qui les mettent en danger.
    De plus, leur feuillage étant persistant, les dégâts occasionnés persistent de longues années, contrairement aux feuillus qui renouvellent leurs feuilles chaque année.

    Les fruitiers sont aussi susceptibles d'être atteint par diverses maladies.
    Dans ce cas, les traitements se justifient pour préserver la vigueur de l'arbre et la récolte à venir.
    La plupart des produits de traitement jardin encore autorisés sont à base de cuivre.

    Les arbustes et plantes vivaces, ou autres végétaux d'ornement, peuvent être attaqués par l'oïdium entre autres.
    Le soufre reste un grand classique toujours aussi efficace contre le blanc (oïdium).

  • Désherbant plantes...

    Les arbres adultes ne craignent pas les herbes qu'ils dominent de leur hauteur. 
    D'ailleurs l'ombre projeté par leur ramure ne laisse pas beaucoup de place aux indésirables.
    Mais les racines des jeunes plantations peuvent souffrir de la concurrence hydrique générée par les herbes adventices.
    Dans ce cas, un passage de désherbant permet de libérer le terrain rapidement.
    Il existe désormais des matières actives plus respectueuses de l'environnement et la recherche dans ce domaine continue d'avancer.

    La situation est différente pour les plantes basses (vivaces, annuelles, arbustes rampants) qui peuvent mourir étouffées par les herbes adventices.
    Dans ce cas, il vaut mieux désherber manuellement pour ne pas risquer de les endommager.

  • Tuteurage et protection

    Les piquets servent au tuteurage des arbres en leur assurant une protection contre les vents forts.
    Le pin traité est le bois le plus souvent utilisé pour cet usage, soit en classe 3 pour un usage économique de faible durée, ou en classe 4 pour une longévité élevée.
    Les gros diamètres sont fraisés ce qui donne des produits qualitatifs de diamètre constant.
    Une des extrémités est appointée pour faciliter l'enfoncement en terre (utiliser un marteau de jardin pour éviter les risques d'éclatement sous la force des coups).

  • Attache et lien

    Une attache pour arbre permet de fixer une tige à son tuteur.
    Lorsqu'on plante un arbre (baliveau ou tige déjà formée), il est prudent de le tuteurer pendant quelques années afin d'éviter qu'il ne se couche au vent, ou pire, qu'il ne casse.
    Le but n'est pas de le sangler fortement, mais d'éviter un trop grand balancier susceptible de l'abîmer.

    Il semblerait par ailleurs, qu'un léger balancement favoriserait l'enracinement, l'arbre enregistrant ainsi la nécessité de s'ancrer dans le sol.
    Ce qui est certain, c'est que même si ceux-ci sont souples, il faut penser régulièrement à déserrer les liens pour ne pas marquer l'écorce ni étrangler la tige.

    Pour les arbustes ou petites plantes, on utilise des liens fins ou du raphia.
    Et s'il faut tuteurer beaucoup de végétaux, il vaut mieux utiliser une pince Max (pince à ligaturer) pour gagner du temps.
    Produjardin propose de nombreuses couleurs de rubans Max pour identifier facilement les différentes variétés de plantes.

  • Etiquette plantes...

    Si vous avez constitué une petite collection d'arbres dans votre jardin, ou des massifs d'arbustes et vivaces, et que vous souhaitez les identifier facilement, cette rubrique est pour vous.
    Nos étiquettes à piquer, au format bandeau ou sur pique, permettront un marquage au sol bien visible.
    Si vous souhaitez plus de discrétion (ou éviter le risque tondeuse !), vous opterez pour des étiquettes à suspendre, à boucle ou à fil acier.

par page
Résultats 1 - 12 sur 231.
Résultats 1 - 12 sur 231.